frcontact@simsoft-industry.fr +33 (0)5 31 61 85 10 / 06.47.45.09.42

Use Case TECHNIP

Technip

Technip est une entreprise française présente dans le management de projets, l’ingénierie et la construction pour l’industrie de l’énergie mais aussi accessoirement de la chimie. Technip a en charge l’exploitation et la surveillance de nombreuses installation critiques pour la production d’énergie.

01  Challenge

L’inspection de structures complexes se fait de plus en plus à l’aide de drones munis de caméras. Un opérateur pilote ce drone, observe les structures, identifie les points d’attention, et filme l’ensemble de son intervention. Le pilote de drone a les deux mains occupées au pilotage de l’engin, et ne peut donc pas prendre de notes.

Une phase d’analyse des séquence filmées permet de générer un rapport d’inspection, qui pourra être utilisé par les services d’ingénierie pour planifier les interventions nécessaires en fonction de l’état de la structure.

Le défi proposé par Technip aux équipes de SIMSOFT INDUSTRY consiste à permettre au pilote de relever en temps réel en fonction des images transmises par le drone les observation et point d’attention par la voix. Cette première classification synchronisée avec la vidéo doit permettre de générer un rapport complet des défauts constatés, avec les images associées.

02  Solution

Des SKILLS de type relevé d’observation et classification de défauts ont été mis en œuvre et intégrés à l’outil existant de Technip de suivi de vidéo. Cette plateforme sert de poste de pilotage du drone, et de visualisation des retours images de la caméra embarquée.

L’opérateur conserve les deux mains libres, et énonce les défauts constatés ainsi que leur premier niveau de classification oralement en temps réel. Les dates de génération du défaut et de la vidéo sont synchronisées afin de permettre la génération du compte rendu.

Les SKILLS sont embarqués dans le support informatique du pilote de drone, sans nécessiter de connexion internent. Le système st autonome pour une utilisation en conditions sévères.

03  Feedback

Les tests sont en cours avec des opérateurs pilotes de drones volants. D’autre tests pourraient être réalisés sur des drones terrestres ou sous-marins.

Les premiers retours sont très favorables :

  • Simplicité d’utilisation,
  • Gain de temps sur la génération du rapport,
  • Fiabilisation et standardisation des classifications de défauts.