IBM Maximo + Spix = 30% de gain de productivité

IBM et SIMSOFT INDUSTRY présentent au salon SIDO Maximo la possibilité pour un opérateur technicien d’utiliser les fonctions de Maximo par la voix, en respectant les contraintes de l’industrie.

Pourquoi introduire un Assistant Vocal Industriel dans IBM Maximo ?

Les industriels ont digitalisé beaucoup de fonctions de l’entreprise, avec des solutions logicielles du commerce come IBM Maximo ou développées en interne. Sur les processus de production ou de maintenance, ces logiciels sont souvent mis en œuvre dans une approche « top down » : les techniciens et opérateurs de terrain arrivants en bout de chaine de décision. En conséquence, ces logiciels ne sont pas toujours utilisés au maximum de leurs capacités par les opérateurs plus habitués aux tâches manuelles et au papier-crayon.

 

Dans le contexte d’accélération de sa transformation numérique et plus précisément de la digitalisation de ses moyens de production et de maintenance, l’industrie considère aujourd’hui l’introduction de services d’Assistance Vocale comme un moyen de libérer les mains des techniciens, opérateurs et compagnons de terrain et de les aider efficacement dans la réalisation de leurs tâches.

 

L’enjeu est de réconcilier les techniciens et opérateurs de terrain avec leur environnement digital. En conséquence, les bénéfices attendues par les industriels vis-à-vis de cette technologie de rupture sont importants :

  • Maximiser l’utilisation du digital par leurs techniciens,
  • Rentabiliser les tablettes et smartphones déjà achetés,
  • Maximiser l’effet des investissements numériques,
  • Générer plus de données terrain pour faire des analyses Big-Data pertinentes.

 

L’objectif est bien d’augmenter la productivité des personnels techniques de 30%. Cet objectif est réaliste, dans la mesure où aujourd’hui plus de 60% du temps à faible valeur ajoutée d’un technicien est lié à ses interactions numériques. L’introduction de Spix, l’Assistant Vocal Industriel de SIMSOFT INDUSTRY permet de lutter contre ces temps perdus et ainsi d’augmenter la productivité des hommes et des femmes de la production industrielle.

 

La question qui reste à résoudre : comment un Assistant Vocal Intelligent peut-il s’intégrer dans les processus de production ou de maintenance existants comme IBM Maximo, et apporter la plus-value attendue ?

C’est quoi un Assistant Vocal Industriel

Un Assistant Vocal regroupe un ensemble de briques technologiques intégrées (reconnaissance et synthèse vocale, agent dialoguant multimodal en langage naturel, base de connaissances) capable de s’intégrer dans un processus métier et dans une application existante de production ou de maintenance comme IBM Maximo. Son objectif est bien sûr de bénéficier de la puissance de la voix dans un logiciel métier, mais surtout d’aider les techniciens dans leurs tâches et augmenter la quantité et la qualité des données remontées du terrain.

 

L’idée c’est de changer radicalement l’expérience utilisateur des techniciens, de les réconcilier avec leur environnement numérique en intégrant la voix et une assistance intelligente métier pour maximiser l’utilisation de IBM Maximo.

 

Contrairement à un assistant vocal grand public, un Assistant Vocal Industriel répond aux besoins d’un technicien et ne fournira ni la météo, ni la distance entre Paris et New-York. Le technicien a besoin d’aide parce-que :

  • Il doit réaliser des tâches de plus en plus complexes sans se tromper,
  • Les instructions changent en permanence,
  • Ses mains sont occupées à la réalisation de ses tâches,
  • Il doit accéder rapidement à une documentation de plus en plus volumineuse et variée,
  • Il rencontre des problèmes sur le terrain qu’il doit résoudre,
  • On lui demande de plus en plus de rapport d’activité terrain en temps réel.

Un assistant Vocal « Industriel » doit également prendre en compte les contraintes de l’industrie qui ne sont pas celles du grand public : le bruit des usines, le port obligatoire d’EPI, une connectivité absente ou réduite, la sécurité des données collectées, la mobilité, la compatibilité avec les gammes, procédures ou fiches d’instruction existantes, l’interface aux logiciels comme IBM Maximo, l’intégration au système d’information existant, et l’acceptabilité des opérateurs…

 

Les caractéristiques industrielles de l’Assistant Vocal Spix de SIMSOFT INDUSTRY représentent un facteur discriminant pour la plupart des solutions du marché, et sa mise en œuvre nécessite des compétences multiples qui vont au-delà d’un simple push de la technologie.

 

Spix est un Assistant Vocal Intelligent 100% dédié aux techniciens de l’industrie, développé avec des opérateurs de terrain, en partenariats avec des grands comptes industriels. Pour que des techniciens travaillent de manière efficace avec l’aide d’un Assistant Vocal, et que celui-ci soit Intelligent dans leur contexte de travail, il doit présenter des caractéristiques spécifiques aux applications industrielles :

  • Conversation naturelle: L’Assistant Vocal Intelligent Spix permet aux techniciens de parler en langage naturel pour déclencher plusieurs actions ou relever un ensemble d’informations, comme s’ils s’adressaient à leur collègue de travail.
  • Robuste à l’environnement de travail: Spix et ses dispositifs audio associés ont été développés pour supporter les contraintes de votre environnement de travail : bruit, humidité, chaleur, poussière, port d’EPI obligatoire, bandes de fréquences interdites, …
  • Compréhension du métier: Spix permet aux techniciens d’employer tous les mots et expressions utilisés dans leur métier. Il se nourrit des instructions de travail et de toute la documentation technique associée.
  • Intelligence contextuelle: Spix comprend les requêtes vocales d’un technicien en fonction de son contexte de travail, d’un état de machine, d’une donnée système ou des tâches déjà effectuées et celles à réaliser.

 

Les SKILLS de Spix (appelés des Spix.SKILLS) sont des programmes vocaux interactifs unitaires, qui permettent d’établir un dialogue entre un utilisateur et vos applications métiers sur des domaines technique. Ces programmes vocaux interactifs permettent l’intégration des services de Spix dans vos logiciels métier.

La combinaison de différents Spix.SKILLS permet de créer un Assistant Vocal Intelligent complet pour le contexte de travail d’un technicien, en fonction des tâches dont il est responsable. Les Spix.SKILLS sont faits pour être interfacés avec des outils logiciels complexes comme IBM Maximo.

Stratégie proposée pour l’interface Spix – IBM Maximo

 

SIMSOFT INDUSTRY répond à cette question en proposant aux industriels utilisateurs de IBM Maximo, un programme intitulé « Spixify Your Maximo ». L’objectif de ce programme est d’interfacer puis expérimenter des services d’Assistance Vocale de Spix avec le logiciel IBM Maximo déjà déployées chez les industriels.

 

SIMSOFT INDUSTRY se propose de décliner son programme générique en un programme dédié « Spixify Your Maximo » afin de garantir à un client IBM Maximo une introduction réussie de cette innovation de rupture dans son processus industriel.

 

Le programme « Spixify Your Maximo » est organisé autour de 4 sous-programmes :

  • Accélération afin de faire monter en compétence les équipes sur le sujet de l’Assistance Vocale Industrielle. La technologie étant encore nouvelle, elle suscite nombre de questions, incompréhension, peurs ou fantasmes qu’il est nécessaire de lever avant tous travaux sur le sujet. Ce sous-programme comporte 4 jalons de formation :
  • L’assistance vocale industrielle : principe, performance & contraintes
  • Méthodologie de formalisation d’un cas d’usage adapté à cette innovation
  • Données dont un assistant vocal industriel a besoin pour fonctionner
  • Etapes et difficultés potentielles d’interface / préparation du déploiement
  • Etudes de dérisquage propres au déploiement des services d’Assistance Vocale dans l’environnement industriel d’IBM Maximo :
  • Dispositifs matériels (casque, micro, tablette…)
  • Performances (reco vocale, assistance intelligente)
  • Data (structuration, contenu, accès)
  • Humain (attentes, craintes, acceptabilité techno)
  • Activités (travail prescrit, travail réalisé au poste)
  • Interface (faisabilité & spécification)
  • Interface de services d’Assistance Vocale de Spix (Spix.SKILLS) avec le logiciel IBM Maximo afin de constituer un produit minimum viable (PMV)
  • Expérimentation terrain du PMV avec des opérateurs de terrain

 

Une démarche d’interface entre IBM MAximo et les SKILLS de Spix permet de garantir le succès technique, et l’acceptabilité humaine de la solution proposée.

 

Pour quels bénéfices ?

D’une manière générale, les bénéfices attendus par l’utilisation de solutions d’Assistance Vocale Intelligente Spix par les opérateurs et techniciens de l’industrie utilisateurs de IBM Maximo sont classés en deux catégories : les bénéfices pour l’opérateur lui-même, les bénéfices pour l’industriel.

 

Bénéfices techniciens

 

Bénéfices industriels

 

SE RÉCONCILIER AVEC LA STRATÉGIE DIGITALE DE SON ENTREPRISE

 

GAGNER 30% DE GAIN DE PRODUCTIVITE SUR LES TACHES LIEES A MAXIMO

 

§  Travailler les mains libres, en sécurité

§  Se concentrer sur des tâches métier à forte valeur ajoutée

§  Augmenter la sécurité de ses interventions

§  Simplifier l’utilisation de l’outil IBM Maximo

§  Eviter de porter les matériels numériques de type tablette ou smartphone

§  Réduire le temps perdu dans l’utilisation du logiciel IBM Maximo

§  Augmenter la qualité de la production par la réduction des erreurs humaines

§  Maximiser le retour sur les investissements déjà réalisés dans la mise en œuvre de IBM Maximo et du matériels associés

§  Maximiser les analyses BigData et prédictives avec plus de données terrain générées en temps réel et de manière structurée

 

Related Posts